Archives du mot-clé web

Résumé de ces 15 derniers jours

Quelques changements ont eu lieu ces 2 dernières semaines :

  • Comme on me l’a demandé de nombreuses fois, un panel a été créé permettant aux utilisateurs des services d’Open-web.fr de gérer eux-mêmes leur compte sans être obligé de passer par moi (changement de mot de passe, ajout de domaines, etc…). Le panel est encore en développement, mais les fonctions principales fonctionent. Pour plus d’infos, vous pouvez visiter ce sujet du forum : http://www.open-web.fr/forum/viewtopic.php?id=86
  • Il y a eu une grosse restructuration de mon réseau chez moi. La carte mère de mon serveur de backup ayant lâché, j’en ai profité pour redistribuer les tâches de mes différents PCs à la maison. Minou, qui servait jusqu’à présent de DNS secondaire, de serveur de fichier et d’impression tournait 24h/24. Niveau consommation électrique, c’est pas top (PC bi-proc avec 3 disques). Du coup, minou est devenu serveur de backup et ne s’allume que pour les backups effectués tous les jours. Il laisse sa place en tant que serveur DNS secondaire pour Open-web.fr à Betameche, un PC portable dont la fréquence processeur a été baissée au minimum. Betameche, moins gourmand en consommation électrique, accueillera également le prochain site d’Open-web.fr. Je retourne en effet à un hébergement @home pour mes sites persos. Ça ne change rien pour vous, tout est transparent.
  • Cette grosse restructuration m’a encouragé à mieux m’organiser. Etant parti de zéro sans aucune expérience dans l’hébergement au départ, tous les logins et mots de passes utilisateurs étaient stockés chez moi dans un dossier de mon client de messagerie Icedove (le Thunderbird de Debian). J’ai programmé un script transposant ce dossier vers une base de données et rendant ainsi possible la gestion des comptes via un panel (vos mots de passes sont bien sûr cryptés dans la BDD).
  • J’ai écris également un script permettant la suppression de compte sur Open-web.fr. Il n’y en avait pas auparavant… Ce script m’a permis de faire le ménage : 300 comptes supprimés.
  • J’ai reçu mon 2e paiement de Google. J’avais mis en place ces pubs pour financer le serveur. Le bilan est quand même mitigé, il a fallu attendre 9 mois pour atteindre les 100$ de paiement (71€).

Vous pouvez voir que je me suis bien amusé durant mes 15 jours de vacances.

A venir :

  • Déménagement du site pincipal d’Open-web.fr chez moi
  • L’annuaire va disparaître au profit d’un annuaire perso géré depuis le panel
  • d’autres surprises ?

Communiqué: NO DATA RETENTION!

En tant qu’hébergeurs, la rétention des données de connexion nous est imposée par la directive 2006/24/EC de l’Union Européenne*. Nous voulons sa suppression, car celle-ci instaure la surveillance préventive de toutes les communications électroniques: e-mail, appels téléphoniques et autres échanges numériques.

Imaginez que les services postaux gardent trace de toute personne vous envoyant du courrier; quand; qui; comment; où. C’est exactement ce qui est en train de se passer sur l’Internet, en ce moment même!

En tant qu’intermédiaires techniques, nous sommes contraints de stocker ces données liées à vos communications. Cependant, il est hors de question que nous nous transformions en auxiliaires de police. Nous entendons faire tout ce qui est en notre possible pour ne pas contribuer à cette attaque contre la vie privée, et encourageons tout le monde à jeter du sable dans cet engrenage!

Nous continuerons de nous battre contre la rétention de données de quelque manière que ce soit, et soutiendrons celles et ceux s’efforçant de faire de même! Continuer la lecture de Communiqué: NO DATA RETENTION! 

Caractéristiques du serveur

Actuellement, le serveur principal d’Open-web.fr se trouve à Paris 19e.dans un datacenter d’OVH. C’est un serveur Kimsufi L. La migration en dédié a été effectuée suite à une trop grande instabilité de ma ligne ADSL.

Le processeur est un Intel Celeron D215 @1,20Ghz accompagné d’1 Go de Ram et un disque dur de 250 Go.

Il est relié au réseau Internet par une connexion 100Mb. Plus précisément, vous trouverez un plan du datacenter ici : http://travaux.ovh.net/vms/index_p19.html, il se trouve dans la baie J3.

Côté software, il tourne sur une Debian Lenny 64bits nue. Configurée entièrement à la mano et clonée d’après le serveur secondaire d’Open-web.fr.

Ce serveur secondaire est toujours en activité et se trouve chez moi à Bouxières-aux-Dames (54), vous trouverez quelques photos plus bas.

C’est un PC bi-processeur Athlon MP 2400+ avec 1,5 Go de RAM ECC Registered.
Le tout branché sur une carte mère Tyan Tiger MPX.

L’espace de stockage repose sur un disque IDE 7200 t/mn Maxtor de 120 Go.

Pour la connexion internet, le serveur est raccordé à une simple freebox.

Le serveur est protégé des variations/coupures de courant et de l’orage par un onduleur APC Back-UPS RS 800.

Côté software, il tourne sur une distribution Debian GNU/Linux dans sa version stable Lenny 5.0 et tous les logiciels sont issus de celle-ci.

Noyau Linux : 2.6.18-6-k7
Serveur Web Apache : 2.2.9
PHP : 5.2.6
MySQL : 5.0
Postfix : 2.3.8
PHP-APC (mise en cache des scripts php pour une execution plus rapide) : 5.2.6
Postgrey (système de greylist pour éviter le Spam): 1.27
Net2ftp : 0.97

—————————-

Étapes de montage du serveur

—————————-

Quelques photos de la carte mère :

Ici, avec les 2 processeurs :

Gros plan sur un des processeurs :

Processeurs montés :

Ajout des ventilateurs :

Carte + disque dur + une carte graphique de récup :

Le boîtier prêt à accueillir la carte mère :

Carte montée :

Boîtier ouvert :

Boîtier fermé (à clef :-p ) :

La freebox :


L’avenir d’Internet

L’article qui suit est extrait du site http://lenumerozero.lautre.net

L’Internet tel que nous le connaissons est en train de se fragmenter.

L’Internet tel que nous le connaissons aujourd’hui est constitué d’un réseau unique accessible par n’importe qui et de n’importe où. Quiconque peut créer un site Web qui pourra être visité par n’importe quel internaute, et ce quelque soit le pays d’origine de l’éditeur ou du lecteur. Malheureusement, tout ceci est en passe de changer. Continuer la lecture de L’avenir d’Internet